Chantez, mais pas des pieds.

Ecoutons puis apprécions le swing bien français de cette comptine Vittel toute fraichement sortie de chez Ogilvy Paris:

Puis mettons-nous un instant à la place de Thomas Fersen, ou pire de ce pauvre Renan Luce. Compatissons ainsi pour ces chanteurs français ayant à peu près connu le succès mais se débattant aujourd’hui avec autant d’opportunités de reconversion qu’une carte de fidélité du Virgin Megastore.

Ne pourraient-ils pas voir dans ces campagnes fredonnantes une alternative à un duo avec La Fouine pour relancer leurs carrières ?

Car aujourd’hui c’est officiel, la chanson publicitaire n’est plus moribonde.

Ogilvy nous avait déjà montré  la voie il y a quelques années avec sa ritournelle tzigane pour Scrabble puis plus récemment au travers de son ode pop à Tic Tac, première contribution à une année 2013 qui s’est avérée musicalement très fertile. Et alors que sort tout juste le clip officiel de « Si t’as pas le Sam, t’as le seum«  (par Publicis Consultants pour la Sécurité Routière), le cozy « y’a plein d’idées dans la cuisine » de Francine, l’ahurissant « fais des galettes !«  de Mousseline, et le hors-catégorie « t’as le tube coco » de Panzani résonnent encore dans nos têtes et dans nos esprits…

De quoi tout de même redonner l’espoir d’un come-back à nos plus grands artistes et surtout de réussir à faire revenir sur le devant de la scène le plus illustre d’entre eux. Celui qui a autant marqué la publicité française qu’un Dru ou qu’un Séguela. Celui dont le timbre de voix et le goût prononcé pour les jeux de  mots a inspiré toute une génération de publivores. Le seul et l’unique: Richard Gotainer.

Le grand Richard avait d’ailleurs lui aussi en son temps eu l’occasion de s’essayer à la pub Vittel chantée (à l’époque chez CLM BBDO mais déjà avec du « raplapla » et du « ramolo » dedans):

De quoi nous donner envie de se replonger dans son anthologie de chansons publicitaires et de crier empreint de nostalgie: Richard reviens !

Richard Gotainer - Poil à la Pub

Et tel est l’air du temps, car en effet n’oublions pas que cette année c’est bien une chanson qui a raflé 5 Grand Prix à Cannes. Hélas pour eux, ni Thomas Fresen ni Renan Luce n’y avaient collaboré.

Pour poursuivre cette exploration sonore (et dans un autre registre), article intéressant sur Le Point avec une belle contribution de BETC Music :  » La pub sauvera-t-elle les musiciens? « .