Super Bowl 2013: mieux vaut en rire

Si je fais abstraction de la performance soi-disant formidable de Beyoncé à la mi-temps (mon avis) et du blackout (sur lequel Oreo a prestement rebondi), je dois avouer que cette année je me suis surtout (et uniquement) bien amusé.

Dunk in the Dark - Oreo

Et si je parle d’amusement c’est que contrairement aux éditions précédentes, cette année j’ai vraiment ri.

La faute à certains gags bien potaches qui ont réussi à me faire oublier la cuvée 2013 de ‘spots sérieux’ plus déprimants les uns que les autres… En cause la volonté de certains annonceurs d’absolument retrouver la tension émotionnelle et la fibre patriotique des spots Chrysler « imported from detroit » des années passées. La pire des ces tentatives étant ce spot Jeep déclamé par Oprah :

Le millésime 2013: une vraie perte de sens et de justesse dans l’émotion, pas vraiment d’innovations (hormis peut être l’interconnexion de la belle campagne Oreo avec Instagram et le plutôt miteux spot Lincoln inspiré par des tweets) mais bonne nouvelle, un vrai retour de l’humour et de la bonne blague (sans forcément un chat ni un bébé).

Le top3 des drôles de spots de cette année :

#1 Best Buy & Amy parce qu’elle deumeure hilarante pour tout bon fan de Parks&Recreation :

 

#2  Doritos et sa chèvre à vendre, car il reste impossible de ne pas rire quand une chèvre crie:

 

#3  Samsung à qui l’on décernera aussi la palme du Fair-Play  pour ce spot où Paul Rudd et Seth Rogen se moquent ouvertement des ficelles et subterfuges déployés par le reste des annonceurs:

Pas très sport !