C’est long, c’est dur.

Quand on est un enfant, les journées sont longues.

L’enfance est pleine de ces petites choses qui tout en devenant par la suite d’excellents souvenirs s’avèrent être sur le moment de petits cauchemars du quotidien. Notre enfance fourmille ainsi de nombreux lopins de vécu qui mis bout à bout donnent l’impression d’un parcours du combattant dont on peut, avec un peu de recul, s’enorgueillir d’être sorti indemne.

Fort de constat et avec la conviction que vu les journées qu’ils endurent les enfants ont bien le droit à un peu de réconfort une fois celles-ci terminées, la marque de sauce tomate américaine Ragú et son agence BFG9000 New-York nous ont gratifiées d’une campagne au moins aussi insightful qu’entrainante (à date la meilleure chanson publicitaire de 2012):

Du « hamster-mort habilement remplacé » en passant par le « démaquillage à la bave » , le « traumatisant coït parental » et les « humiliantes déculottées sportives« , Ragú nous démontre une fois de plus que c’est bel et bien du vécu que nait la pertinence nécessaire à faire d’une belle créa une bonne campagne.