Créatif à la dérive

Tôt ou tard arrive ce jour où on l’on cède.

Tôt ou tard arrive ce jour où l’on accepte ce que l’on ne devrait pas.

Tôt ou tard arrive ce jour où par faiblesse ou bien par dépit on dit oui à la médiocrité et oui au « ça-ira-bien-comme-ça« .

D’ailleurs l’autre jour à l’Agence un de nos créas est passé aux aveux. Lui aussi était fatigué de sans cesse se battre pour toujours plus d’excellence créative, alors un matin, au détour d’un free réalisé pour le compte d’une autre agence, il a fait ça:

http://www.youtube.com/watch?v=9kLYsoLIhIw

L’enseigne Casino était préssée de faire un « statement » sur l’huile de palme, lui était dispo (avait quelques blagues en stock et un pote monteur pouvant l’assister), alors il a dit oui. 1400€ H.T  plus tard, naissait ainsi ce film dont il niera désormais la paternité pour le restant de ses jours (question de survie professionnelle).

Un instant de doute et on laisse partir ses idéaux, ses rêves, sacrifiées sur l’autel du « bon-on-va-pas-se-compliquer-la-vie-et-puis-le- client-aime-bien« .

Cela aurait pu à tous nous arriver.

J’ai d’ailleurs aussi une pensée émue pour les equipes ayant offert à Pépito ce magnifique écrin qu’est le « Pépito Show » . Je n’en remettrais pas en question la pertinence stratégique car je suis certain que tout le monde s’accorde à dire que la cible (des jeunes écervelés sans aucun sens critique) adorent ces chorégraphies endiablées supportées par ces ritournelles mêlant habilement chocolat, gateaux et rythmes latinos. J’ai juste un peu de compassion pour cette jeune chorégraphe au sourire forcé qui un jour racontera à ses enfants que ces vidéos lui ont mis le pied à l’étrier.

Pour apprendre la chorégraphie c’est ICI

Prions, car nous tous, pauvres communicants que nous sommes, aurions pu donner naissance à cette campagne à force de renoncement: méfions-nous, un Pépito Show cela n’arrive pas qu’aux autres.