Loin du sens, loin du coeur

Ici à l’Agence on s’est souvent demandé ce que ça faisait d’avoir un client de rêve.

Vous savez ce client idéal qui vous laisse vous s’exprimer et met entre parenthèses l’equity de sa marque pour faire honneur à vos fulgurances créatives.

Ce client qui vous dit ‘Banco!‘ et ‘Carte Blanche‘, ce client qui mettra tout en œuvre et investira en temps et en argent pour que vous puissiez gagner ces Lions que vous convoitez tant. C’est une perle rare, un quasi-mythe mais pourtant certaines agences l’ont rencontré.

C’est le cas d’Ogilvy Johannesbourg qui a su trouver dans la division sud-africaines de la chaine Kentucky Fried Chicken ce partenaire rêvé.

Le résultat:

Un spot à la réalisation irréprochable et à la montée émotionnelle imparable auquel on ne pourra reprocher qu’une seule chose: la présence imbécile d’un bucket KFC en début de film (et n’allez surtout pas m’expliquer que les créatifs ont voulu offrir aux cuisses de poulet un pendant de la madeleine de Proust…).

Car c’est là que le bât blesse, ce film est parfait mais cette campagne est tout sauf pertinente. Une jolie production qui travaillant la forme a négligé le sens: on aime le film mais on en veut  à la marque de s’y être glissés.

A peu près tout sauf une publicité…