[Exclu] Maurice Lévy s’inquiète de l’état du marché

Hier l’Agence on s’est mis sur notre 31 pour accueillir un hôte de marque.

Nous avons en effet eu la chance de rencontrer Maurice Levy en personne (grâce à notre ancien stagiaire Kévin qui s’avère aujourd’hui étonnamment bien le connaitre), mieux encore, il a même accepté de répondre à quelques unes de nos questions autour d’un café instantané et de quelques macarons Monoprix (l’homme a su rester simple).

Quel ne fût pas alors notre surprise de voir cet homme partager avec nous, simples mortels, sa vision du métier. En sa compagnie, j’ai passé la plus belle demie-heure de toute mon existence, j’ai bu ses paroles.

Pourtant son constat est sévère: la crise est passée par là et alors que certains secteurs tirent leur épingle du jeu, pour Maurice Lévy, le marché a du mal à se relever, notamment en région parisienne où il exerce :

« On fait face à une sacré baisse des dépenses en habillement de manière générale, mais il faut dire que la modification du calendrier des soldes ne nous a pas aidé »

Malgré cela, Maurice Lévy ne baisse pas les bras et estime que le marché du textile a encore un bel avenir devant lui. Il nous a ensuite parlé de ses magasins à Levallois-Perret, de très belles échoppes qui daignent à être connues mais qui ne ressemblent en rien à une agence de communication…

Si vous pensiez à un autre Maurice Lévy (celui dont nous parlions par exemple ici ) je vous invite à consulter le FAC (Fichier des Acteurs de la Communication) qui saura vous éclairer.

Bravo à son agence Les Gros Mots pour cette subtile supercherie qui nous aura permis de faire la connaissance de cet ‘autre‘ Maurice Levy.

Sinon est-ce que je vous ai raconté ma rencontre avec Pascal Nègre et Laurence Parisot ?