Une vie derrière le tapis (de caisse)

« Dis-moi comment tu achètes et je te dirai qui tu es » encore une phrase toute faite dont nous usons et nous abusons, pourtant il faut bien l’admettre, le sac de courses est un révélateur social : qui n’a jamais lorgné dans les courses du voisin au supermarché ?

Conseillé par The Martin Agency, Walmart le numéro un mondial de la distribution a décidé de repenser sa plateforme de marque en rendant justice à cette évidence.

Le Challenge: Comment donner vie à une promesse de marque « Save Money. Live Better. » dont seul le pan promotionnel n’était à ce jour travaillé en communication ? (la crise a bon dos).

La Réponse: Sortir du tout rationnel, injecter du vécu conso, ne plus montrer les vendeurs mais les clients, ne plus délivrer de l’information mais tenir une discours de marque. Ne plus pousser des prix mais défendre une posture.

Et quoi de mieux pour cela que de repartir du tapis de caisse ? Ce bon vieux tapis qui voit passer chaque jour autant de tranches de pâté de que de tranches de vie, autant d’articles insignifiants que d’objets quotidiens à l’importance parfois insoupçonnée.

C’est limpide. Derrière chaque passage en caisse il y a une histoire que Walmart a décidé de nous raconter avec de l’humour et des enfants (histoire d’éviter de sombrer dans la réédite du ‘Priceless – Visa‘ et de chopper quelques milliers de vues sur Youtube au passage).

Merci alors aux prolixes créatifs de The Martin Agency qui nous ont concocté une tripotée de films que je vous invite à découvrir ici :

Réjouissons-nous de cette nouvelle posture qui a donné naissance à un univers de marque vivant et foisonnant que nous nous plairons longtemps à explorer (jolie volte-face quand on se replonge dans leurs campagnes précédentes ponctuées de « Match it ! » déclamés par leurs gilets bleus).

Osons espérer que cette initiative du numéro un mondial incitera la grande distribution française à parfois s’écarter de la tyrannie du prix et pourquoi pas même à nous faire rire