Y’a pas de mal à se faire plaisir

Ici à l’Agence notre problème c’est qu’on a jamais une seconde à nous. Tout juste le temps d’attraper un sandwich entre deux réunions puis de rentrer fissa la nuit tombée… Notre existence est devenue un enfer (la faute à notre ancien stagiaire Kévin qui nous a saigné aux Prud’hommes).

Les petits plaisirs de la vie nous manquent: comme celui de prendre le temps de grignoter dans un coin, de s’évader avec un bout de chocolat sans se préoccuper de rien, d’un peu se laisser vivre, de faire simplement ce dont on a envie.

Du coup, c’est sans complexe que nous nous sommes laissé séduire par le Mini Roger de chez Suchard: l’illustration (signée Leg ) de cette fameuse petite voix‘ trop longtemps contenue et étouffée et qui nous intime l’ordre d’enfin nous faire plaisir (et en l’espèce idéalement de succomber à leurs petites bouchées au chocolat).

Une petite voix qui n’aura de cesse de nous convaincre que même une bonne vieille corvée de linge sale au Lavomatic peut recéler un petit plaisir insoupçonné:

D’ailleurs nous nous étions récemment aperçus que plaisir et Lavomatic font souvent bon ménage grâce à l’affriolante séquence réalisée par Proximity BBDO pour célébrer le partenariat entre Lumix et Rip Curl:

Plaisir des yeux et plaisir du ventre même combat.

Et à en croire par l’espièglerie dont il a fait preuve lors de sa récente visite au musée, j’ose en effet penser que notre très cher Mini Roger saura lui aussi apprécier cette vidéo à sa juste valeur.

Sponsorisé par http://www.goviralnetwork.com/