Expert en rien, fan de tout

Dans le post précédent nous faisions référence à ces consommateurs « qui se résignent à ne pas utiliser 100% des fonctionnalités des appareils qu’ils possèdent » et qui ne n’ont ni le temps ni l’envie de gâcher leur plaisir en intégrant le glossaire et la façon d’être des utilisateurs plus expérimentés qu’eux.

Kévin notre stagiaire m’a alors rappelé que tout ceci faisait finalement écho à la réflexion (tendance psychologie de comptoir) que nous avions eu ici même au sujet de la dernière campagne Lumix by Proximity BBDO. Et Le Nomade (de passage à l’Agence pour d’obscures raisons) de renchérir qu’en Australie ils ne sont pas en reste, en citant cette superbe campagne elle aussi réalisée pour Lumix G par The Campaign Palace:

A date l’une des meilleures représentations du gap entre les élites pédantes influençant parfois les stratégies de marques et ces utilisateurs finaux qui voudraient juste prendre leur pied.

Que le premier qui n’est s’est jamais trouvé aux prises avec un parterre de pseudo-intellectuels endimanchés lève le doigt…