Vacances par procuration

Laissons Omnicom, WPP, Havas, Interpublic et Publicis derrière nous.

Changeons d’air avec le photographe Alex Profit qui nous offre son « Tour du Monde en 80 secondes »

Cette belle initiative soutenue par Sony France et diffusée par Goviral est un très bel exemple de la nouvelle relation que les marques cultivent avec les contenus qu’elles diffusent en ligne.

Auparavant dans une position de sponsor vis-à-vis d’une œuvre déjà achevée, l’apport des marques ressemble de plus en plus à une nouvelle forme de mécénat qui soutiendrait des projets à naître (comme nous en discutions déjà ici). Le tout bien sûr afin de s’assurer une mise en lumière du produit et de ses qualités (…voilà pourquoi ce n’est pas vraiment du mécénat).

En l’espèce, c’est ce qui a aussi permis à Sony d’évoquer son Cybershot tout en s’affranchissant de la technique et du côté gadget propres à cette catégorie. Ce qui n’est hélas pas le cas de la campagne TV actuelle qui se borne à la mise en exergue d’un énième « plus produit« .

C’est d’autant plus dommageable que le secteur du compact est aujourd’hui soumis aux coups de boutoirs de marques telles que Nikon, qui dénoncent leurs discours historiques de performance et se donnent des accents aspirationnels (avec l’aide de Jung Von Matt).

En conclusion:

Le Monde ne serait-il pas plus beau si Sony s’offrait un 80 » en TV et diffusait ce world-tour/stop-motion en prime-time ?

Bravo encore à Alex Profit et Romain Pergeaux pour ces 640 photos, ces 7 villes et ces 3 semaines de travail.

Sponsorisé par http://www.goviralnetwork.com/

Mise à jour: J’ai pris la liberté de modifier le titre de cette article afin d’en retirer la référence involontaire aux « Et si… » popularisés par Nicolas Bordas. Merci de votre compréhension.