A mort le Print !

« Il n’existe plus d’affiches sympas. Plus rien d’interessant à regarder sur les quais du métro ou sur le bord de la route« 

Tel est le constat des stagiaires de l’Agence qui m’ont posé une colle:

« Quelle campagne Outdoor t’as récemment marqué?« 

Ma réponse: aucune.

La leur: une campagne Canal Plus datant de 2007 (que j’avais oublié mais qui je dois l’avouer fait une très bonne utilisation du support). Donc rien non plus.

Canal Plus - Beyond Sport - BETC EuroRSCG

Une chose est sûre, on ne sait plus faire de print (ni en presse, ni en extérieur),  et c’est triste à dire mais j’ose même espérer qu’on ne veut plus. (le « on » renvoie ici aux Agences Occidentales)

Ogilvy et Bernbach vont se retourner dans leur tombe a m’entendre blasphémer ainsi. Mais les bonnes idées et les bons concepts ont-ils encore vocation à demeurer coincés dans un 4×3 ou une manchette?

Non. Bien sur que non, les bonnes idées ne viennent en effet plus du print comme à l’époque de David et de Bill. Elles viennent de YouTube, du projet amateur d’un étudiant en art ou de la vidéo de mariage d’un couple de l’Ohio.

Le print n’a plus vocation à faire naitre des idées ou des concepts mais juste à les décliner.

Suis-je injuste, suis-je fou? Peut être un peu à côté de la plaque et surtout vaguement ulcéré de ne voir que le fond du panier orner les murs du Métro…

Je vous demande pardon mais je ne crois plus à l’affichage et c’est tout juste si je tolère encore les annonces presse… Quelle tristesse. Je vais tenter d’exorciser cette colère à coups de Taschen.

Taschen Advertising Now Print

C’est certain demain sera un autre jour. 
Je vois le mal partout…