Quand Reagan était président

Nous sommes dans les 80’s.

Je suis Patrick Bateman un jeune trader à bretelles qui se bat pour avoir la plus belle carte de visite de tout Wall Street. Je rêve d’avoir une belle voiture jaune pour que tout le monde sache que je gagne beaucoup d’argent.

Mon pendant féminin est une working-girl tout droit sortie d’une pub Narta où elle fait le même métier que les hommes mais conserve son charme inné et son appétit insatiable de succès.

20 ans plus tard nous nous en sommes sorti.

Mais quand je dis « nous » je pense bien sûr pas à tous ceux qui ont travaillé sur la dernière campagne Coca Cola Light.

Coca Cola Light - Juillet 2009

Selon mes sources nos amis de chez Publicis Conseil sont les responsables de cette adaptation abérante qui me rappelle les heures sombres de la « femme Barbara Gould« . 

Quelle tristesse de voir ainsi mis en exergue ce stéréotype d’un Girl Power hors d’âge, n’empruntant même pas aux Spice Girls mais plutôt à « Madame est Servie« . Le tout bien sûr agrémenté d’un « Je suis comme je suis » qui non content d’être sur-cliché est à des millions d’années luimières des préoccupations des femmes d’aujourd’hui. Et tout ça pour du Soda…

Ici à l’Agence notre stagiaire est outrée. Elle a même décidé d’arrêter de boire du Coca Light sur le champs.

(un petit insight conso pour la route: bon nombre de jeunes filles boivent du Coca Light au petit déj…no comment.)